Un peu d'histoire

Un peu d'histoire

Bastia, ville baroque et culturelle. Bastia, station littorale dynamique. Bastia, pôle gastronomique et oenologique. Bastia, porte de la Corse, vous offre les clés de votre séjour sur l'Ile. Grâce à notre Office du Tourisme, vivez des vacances de rêve. Faîtes de votre séjour chez nous, un moment privilégié où nature, culture, sport, gastronomie et artisanat combleront tous vos désirs.

Bastia a vu le jour en 1378 quand le gouverneur génois Leonello Lomellini quitta le chateau de Biguglia pour s'installer dans une place forte "a Bastia".

Ce site dominait une marine de pêcheurs qu'on appelait alors Porto cardo (l'actuel Vieux Port).
Ses successeurs conservèrent cette résidence.
De l'installation de citoyens génois et de la construction de remparts protégeant le nouvel habitat naquit un quartier : Terra Nova (l'actuelle Citadelle).
L'ancien Porto Cardo devint alors par opposition, Terra Vecchia.
Les remparts furent terminés en 1480 et il fallut attendre cinquante ans (1530) pour que soit achevé, adossé à l'ancien donjon, le palais des Gouverneurs.
Durant les XVIe et XVIIe siècles, la haute ville suit la tradition des villes génoises : plan en damier et rues droites.
De nombreuses confréries religieuses voient le jour et une vie culturelle très intense se développe.
Dès la fin du XVIIIe siècle, la ville prospère et sa population s'accroît sensiblement. Au cours du XIXe siècle, la cité s'étend vers le nord ainsi que sur les hauteurs. Le paysage urbain est alors en pleine mutation : construction du palais de justice, extension de la Place Saint Nicolas, édifications de nombreux immeubles bourgeois bordant de larges boulevards.
Le coeur de la ville présente alors l'aspect que l'on peut admirer aujourd'hui.


Quelques dates

  • 1378 : Le gouverneur génois Leonello Lomellini quitte le château de Biguglia et s'installe dans une place forte "a Bastia" qu'il fait bâtir sur le promontoire dominant le Vieux Port alors appelé Porto Cardo.
  • 1480 : Les remparts sont terminés.
  • 1530 : Le palais des Gouverneurs est achevé.
  • 16/17e siècles : Durant le 16e et le 17e siècles, de nombreuses confréries voient le jour et une riche vie culturelle et artistique se développe.
  • 1768 : La Corse devient française et la domination génoise prend fin.
  • 1794 : Les Anglais prennent possession de la ville pour deux années.
  • 1796 : Bastia redevient le chef-lieu du département du Golo.
  • 19e siècle : Durant le XIXe siècle, la ville prospère et se développe vers le nord et sur les hauteurs.
  • 20e siècle : Au début du XXe siècle, le nouveau port est achevé et la ville continue son expansion vers les quartiers de Toga et de Saint Joseph.

 

Origines du drapeau Corse a tête de Maure   

Dans toute l’histoire de la Corse , il n’y a sans doute pas de symbole qui soit à la fois aussi familier et aussi mal connu que le drapeau à tête de Maure ( ou more ) . Cet emblème héraldique n’est apparu sur les armes des Rois d’Aragon qu’en 1281 mais il semble qu’il fut abandonné au profit des quatre pals dès 1387 . En revanche le même emblème multiplié par quatre n’a jamais cesser de figurer en Sardaigne , comme il est naturel pour une île ou la domination aragonaise a été longtemps effective . Sur la signification de la tête de Maure , les héraldistes sont d’accord . Le Maure n’est pas un esclave mais un Roi , ou du moins un chef tué au combat .Quand  au bandeau blanc qu’il porte sur le front ( et non pas sur les yeux et noué derriere la tête , c’est un emblème royal déja connu en tant que tel dans l’Antiquité héllenistique. Plus tard à l’heure ou la signification véritable de la tête de Maure s’était perdue on a ajouté deux attributs secondaires : le collier de perles et les pendants d’oreilles pour renforcer le caractère royal du symbole . Mais ces attributs nouveaux eurent uneconséquence grave , ils transformèrent la tête de Roi vaincu en tête d’esclave et même parfois d’esclavede sexe féminin ,Ainsi le Roi Maure devenait une esclave ... mauresque .

Cette transformation est visible sur certaines cartes du XV11e et du XV111e siècles .D’aucuns prétendent que lorsque les Corses revenaientdans leurs villages après avoir remporté une victoire sur les Maures , ils portaient du bout de leurs piques une tête de leurs ennemis . Comme celles - ci ne pouvait se conserver indéfiniment , les vainqueursdécidèrent de perpétuer en peignant la tête sur des drapeaux blancs . Ce drapeau aurait été jugé séditieux par les Génois qui auraient ramené par dérision le bandeau royal sur les yeux montrant ainsi qu’en perdant leur liberté , ils devenaient aveugles . Pascal Paoli en fit l’emblème de la Corse indépendante , montrant ainsi que la Corse avait retrouvé la vue et la Liberté .

1735

En Janvier 1735 , la Consulte d’Orezza choisit Giacinto Paoli  comme général en chef , les exilés s’empressent de rentrer en Corse . Rédigée parl’avocat Sebastien Costa , une constitution démocratique organise la Corse en état souverain. L’effigie de la Vierge Immaculée , souveraine de la Corse , figurera sur le drapeau national et la protection mariale sera invoquée dans l’hymne national , ‘’Dio vi Salvi Regina ‘’ , ce qui explique sa couleur blanche . 1760 C’est avec Pascal Paoli que le drapeau a tête de Maure est devenu l’emblème officiel de la Corse . Dans une lettre du 23 juin 1760 à Rivarola , qui fait suite à différentes consultations , il précise ses intentions au sujet du drapeau Corse. Il propose de mettre au revers l’image de Ste Dévote à la place de la Vierge . A l’envers il reprend la tête de Maure telle qu’elle est représentée sur les cartes de l’époque  .

1762

La cunsulta de Corti décide le 24 novembre 1762 de faire de la tête de Maure le drapeau de la Corse. Cette tête de maure figurera désormais sur la monnaie Corse . On la retrouve dans tous les actes administratifs . Le pavillon à tête de Maure nationale Corse. La tête de Maure sur fond blanc est également hissé sur les bateaux de la marinenationale Corse .La tête de Maure sur fond blanc est depuis l’emblème officiel de la Corse . Il sera confirmé en 1794 , lors de l’époque de la seconde indépendance , lorsque les Corses se séparent de laFrance pour créer le royaume Anglo - Corse .

 

CARNET DE VOYAGE

Préparer votre séjour à Bastia en composant votre carnet de voyage : hôtel, loisirs...

Consulter

Dernière minute

Médaille de collection

Médaille de collection : BASTIA Ville d Art et d Histoire, en vente uniquement à l Office de Tourisme de Bastia !!!


Office de Tourisme : Horaires Printemps

Lundi au samedi : 08 h 00 à 18 h 00
Dimanche : de 8h00 à 12h00


MUSÉE DE BASTIA - EXPOSITION TEMPORAIRE

26 avril - 22 juin 2014, Louis de Casabianca (1904-1976), une modernité corse


Musée de Bastia : Horaires d'ouverture

Musée de Bastia - 1er avril au 30 juin : Du mardi au dimanche 10 h à 18h. Fermé le lundi. Billets en vente à l'Office de Tourisme de Bastia : Possibilité Pass Musée - Petit train.


Pas de doute, vous êtes à BASTIA !

Plages, soleil, montagne, randonnées au cœur du maquis, séjours aux 4 saisons, évènements culturels, chants polyphoniques, gastronomie corse, accueil privilégié, locations, campings, hôtels de charme, centre de congrès et de séminaires, plaisance, sports nautiques, ….




Suivez-nous


Logo Ville et pays d'art et d'histoire


Newsletter

Office de Tourisme BASTIA Place Saint Nicolas 20200 Bastia 04 95 54 20 40
Fax : 04 95 54 20 41
Mail : ot-bastia@wanadoo.fr
Réalisation Corsicaweb | Crédits photos | Mentions légales