Creazione

Festival méditerranéen de la Mode et du design

Visites & activités

Plus qu'une visite, une véritable invitation

Bastia dans un verre…

A toute heure et partout, Bastia se prête à une escale en terrasse pour s’imprégner de l’atmosphère des lieux, se mettre à l’écoute d’un quartier et siroter un de ces breuvages introuvables ailleurs que dans l’île.

De l’aube à la nuit, de la ville aux villages alentours, cafés, bars et bistrots bastiais s’animent dans un esprit méditerranéen. Il y fait bon échanger sur le temps, le match du Sporting Club bastiais à venir ou les dernières actualités régionales. On y cultive l’art de la macagna, ce sens de l’humour typiquement corse, et l’on peut y saisir tout le sel de la culture insulaire : ses codes, sa langue, son rapport au monde fait de légèreté et de gravité, de pudeur comme de passion.

A travers un proverbe, une poignée de mains, une accolade, c’est le cœur de Bastia qui s’ouvre, la sagesse populaire qui s’apprend, une forme de fraternité qui s’offre et vous enveloppe pour des instants de bonheur partagés.

Il faut alors écouter, regarder… Et goûter !

Boire la Corse

Découvrir le soleil et le maquis dans une infusion alliant l’emblématique immortelle corse et le rooibos, sentir les notes grillées d’une torréfaction toute locale… Ou bien tester un jus de clémentine corse et laisser opérer les saveurs.

A l’heure de l’apéro, l’ancestral Cap Corse Mattei, mélange de mistelles corses, de quinquina et de cédrat, est incontournable. A moins que vous ne lui préfériez la mousse intense d’une bière à la châtaigne produite à deux pas, ou l’un de ces vins dont la Corse a le talent, fruits de cépages endémiques cultivés avec brio au nord et à l’ouest de Bastia.

D’une gorgée à l’autre

Le choix de l’endroit vous appartient, selon l’heure, selon l’envie.

Ce peut être le Vieux-Port au petit matin pour son cachet, la proximité de l’eau et la présence des « anciens », comme on dit ici, aînés dépositaires de toute une tradition orale et de la petite histoire : celle qui fait vivre tout un quartier.

Accueillant volontiers en été des concerts de groupes locaux, la Citadelle et la rue Napoléon valent tout autant pour leur caractère et leur intimité, loin des voies carrossables. Idéal pour se désaltérer entre deux achats ou deux visites guidées !

Du côté de la vaste et belle place Saint Nicolas qui donne à Bastia un air de grande ville, l’atmosphère n’est pas moins chaleureuse. Les familles bastiaises se rejoignent là tout au long de l’année, aux heures les plus propices, les adultes attablés autour d’une bouteille d’Orezza ou de Zilia accompagnée de quelque sirop d’origine bastiaise, pendant que les enfants vont et viennent à vélo ou en trottinette.

Et puis il y a la place du marché, rendez-vous obligé pour un avant-dîner animé, avant de rejoindre le port de Toga, à l’entrée nord de Bastia, ou d’infiltrer ces petites artères du centre-ville abritant des avant-boîtes branchées musique et fréquentées par toute la jeunesse bastiaise.

Le goût des autres

En hiver, les établissements restant ouverts se font cocons, abris amicaux, conviviaux, accueillants.

Et en été, nombreux sont ceux qui, installés sur les placettes ou dans les ruelles du centre ancien, sortent tables de bistrot et mange-debout, pour une invite autour d’un verre. Autant d’occasions de rencontrer le vrai Bastia, ses cafetiers et autres patrons de bars, véritables institutions, parfois reconvertis par simple amour du lien et goût des autres.

Plus que de simples commerçants, ces témoins de la vie locale, ces hôtes de choix, sont ceux que l’on retrouve ailleurs, aux comptoirs des villages ceignant ou surplombant la ville, dans les paillotes de plage du cordon lagunaire ou les buvettes des marines cap-corsines

Qui, mieux qu’eux, pourrait vous raconter et faire aimer Bastia et son monde ?